Réserver en ligne
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

abba

Le samedi 6 avril 1974, à Brighton, sur la côte anglaise, un groupe célèbre dans leur Suède natale mais inconnu du reste du monde, gagne l’Eurovision avec une chanson intitulée Waterloo. ABBA est arrivé et la suite tient plus de la légende que d’une jolie histoire. A ce jour, ABBA a vendu plus de 350 millions d'albums et est encore aujourd'hui le deuxième groupe le plus lucratif au monde après les Beattles.

"L'un des meilleurs groupes de pop de tous les temps" Bono, U2

Après leur triomphe à l’Eurovision, Agnetha Fältskog, Benny Andersson, Björn Ulvaeus et Anni-Frid Lyngstad (les initiales de leur prénom forment le nom ABBA) sont catapultés sur la scène internationale. Waterloo s’impose en tête des charts sur toute la planète. Durant les huit années qui suivent, ABBA est à l’origine d’innombrables hits, disques de platine, tournées à guichet fermé et même un film à succès, ABBA – Le Film.
Le groupe règne sans équivoque sur les charts européens et, en ce temps, seuls les Rolling Stones, Elvis Presley et les Beatles sont capables de rester plus longtemps en tête des ventes au Royaume-Uni. En Irlande, 13 chansons sont numéro 1 ; en Belgique, 7 singles consécutifs (en tout 16 singles) et 7 album consécutifs. Que ce soit la Scandinavie, la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse et l’Autriche, les statistiques restent stupéfiantes. Pendant ce temps, outre-Atlantique, les hits s’enchaînent aux Etats-Unis : dix chansons atteignent le Top 20, avec Waterloo, Take a chance on me, The winner takes it all dans le Top 10. Dancing Queen amène ABBA en tête du classement du magazine Billboard.

Véritable succès planétaire, Dancing Queen se place en tête des ventes dans douze pays. Mais l’Europe et l’Amérique du Nord ne sont pas les seuls continents à être gagnés par l’ « ABBAmania », six singles et quatre albums sont numéro 1 en Australie. The Best of ABBA y reste à ce jour l’album le mieux vendu de l’histoire. Les concerts d’ABBA à Melbourne sont légendaires.     Six titres sont numéro 1 en Nouvelle-Zélande, et douze autres atteignent le Top 20. Au Mexique, le groupe place onze singles dans le Top 10, dont sept numéro 1, ainsi que six albums. Au Zimbabwe pas moins de treize singles et huit albums consécutifs atteignent le Top 10. Au Japon, quatorze singles entrent dans le « All Japan Pop 20 » : Summer Night City, Chiquitita, Voulez-vous et Gimme ! Gimme ! Gimme ! sont numéro 1.

Mais en 1982, le rêve s’arrête. On abandonne le projet d’un nouvel album et The singles – The first ten years sort à la place. L’année s’achève avec la sortie du single Under attack, le dernier du groupe. Cependant, bien qu’ABBA cesse d’enregistrer ou de tourner ensemble, leur musique continue de divertir, de passionner et d’inspirer. ABBA est tout simplement une « success story » perpétuelle. Les innombrables tubes ont traversé les époques et demeurent aussi populaires aujourd’hui qu’ils ne l’étaient à leur sortie, parfois plus. ABBA Gold reste l’un des albums le mieux vendu à travers le monde.

Les films Muriel et Priscilla, folle du désert reprennent tous deux la musique d’ABBA et ont converti une toute nouvelle génération de fans. La sortie de MAMMA MIA! n’a pas seulement vu les amateurs de théâtre danser dans les allées, mais a aussi permis à l’album ABBA Gold de reprendre sa place en tête des charts partout où le show fut produit. Avec au moins 3 500 albums encore vendus chaque jour dans le monde, le phénomène ABBA n’est pas prêt de s’arrêter.

"ABBA avait un don pour la chanson si prodigieux qu'ils n'ont pas pu s'arrêter"
Joe Levy, Rollinh Stone Magazine